"/>

Le Président de la Nouvelle Réunion agressé au sabre et hospitalisé

Qui eût cru que ce soit encore possible en France et à l’aube de l’année 2022 ? Un homme a failli être tué pour ses idées… Le Président de la Nouvelle Réunion, Éric Beeharry, a reçu plusieurs coups de sabre par un individu enragé et politisé. Dans un état second, l’agresseur a d’abord donné de puissants coups de sabre dans la porte du domicile dans lequel se trouvait l’étoile montante de la politique réunionnaise.

Le courageux homme politique, voulant faire cesser les troubles, a ouvert la porte et s’est retrouvé nez à nez avec le fou furieux. Celui-ci l’a alors aspergé de bombe lacrymogène, ce qui aveugla d’un œil sa victime pendant un long moment. Muni également d’un sabre (du même genre qu’on retrouve dans les champs de canne), il a ensuite porté des coups à Éric Beeharry. Son bras s’en est retrouvé coupé. Beaucoup de sang a coulé…

Constatant l’ultraviolence de l’individu et le risque plus qu’évident pour les autres occupants du domicile, Éric Beeharry a vite verrouillé le logement pour les protéger. Ceci fait, l’homme politique a appelé la Police qui est intervenue pour arrêter le criminel en flagrant délit et le placer en garde à vue. Après quoi, Éric Beeharry a été transporté par les pompiers au CHU de Bellepierre.

Plusieurs enquêtes sont en cours, afin de déterminer d’éventuelles complicités dans le bâtiment H de la Résidence Ylang Ylang à Saint-Denis. Des commanditaires politiques sont également recherchés.

Déclaration de la victime à la sortie du commissariat de Malartic

Éric Beeharry a même rencontré le Préfet Jacques Billant pour évoquer ensemble l’attaque. Le plus haut représentant de l’État à la Réunion l’a encouragé dans ses démarches de dénonciation et promis que les institutions veilleraient à ce que Justice soit faite.

Passif

La famille de l’agresseur est engagée en politique depuis des décennies et depuis de longs mois ils pratiquaient un harcèlement et une surveillance permanents contre Éric Beeharry. En témoigne l’impressionnante graphie diabolique, dessinée sur la même porte quelques semaines avant. Parallèlement, durant tout ce temps, ils n’ont cessé de lui crier : « Arrête la politique ! Arrête tes candidatures ! ».

Rappel

Pour rappel : Éric Beeharry est le Président de Nouvelle Réunion, nouveau parti politique indépendant des partis traditionnels de l’île. Il prône la moralisation de la vie politique, un développement économique accéléré, une solidarité mieux gérée et une transition écologique.

L’homme est aussi connu pour avoir contribué à la fin des incendies géants du Maïdo, lutté contre les violences intrafamiliales, aidé des femmes victimes d’un pervers en série et aidé à empêcher l’explosion de l’île lors de la crise des Gilets Jaunes. Il représente un courant de pensée de plus en plus important à la Réunion : rupture avec la Vieille Réunion et évolution vers la Nouvelle Réunion. Retrouvez sa biographie ici.

⬇️ Réactions sur son profil Facebook ⬇️

J’ai été sauvagement agressé aujourd’hui par un militant politique, qui me harcèle depuis des mois. Des coups de sabre m…

Publiée par Eric Beeharry sur Vendredi 31 décembre 2021

⬇️ Réactions sur notre page Facebook ⬇️

Le Président de la Nouvelle Réunion agressé au sabre et hospitalisé
Le Président de la Nouvelle Réunion agressé au sabre et hospitalisé
Stéphane Dalleau, le tortionnaire de femmes, condamné
Stéphane Dalleau, le tortionnaire de femmes, condamné
« La rentrée scolaire à la Réunion a servi de crash-test à toute la France »
« La rentrée scolaire à la Réunion a servi de crash-test à toute la France »

    COMMENTEZ

    *